Classement des 40 pays africains en matière de connectivité mobile

Le classement se base sur 4 critères :

  • l’infrastructure (les installations permettant l’accès à l’internet mobile),
  • les prix (appareils et forfaits mobiles)
  • le degré de prédisposition des citoyens non connectés à s’initier à l’internet mobile (compétences, environnement culturel et politique)
  • le contenu (disponibilité de services répondant aux besoins d’une population locale).

L’Afrique du Sud (84è à l’échelle mondiale) et L’Angola ferme le Top 10 africain.

La Guinée, le Tchad, la République Démocratique du Congo et le Niger arrivent bons derniers à l’échelle africaine et sur le plan mondial, avec des scores entre 17 et 20/100. Ceci est dû au manque sévère et souvent l’absence d’infrastructures ainsi que par les prix difficilement abordables pour ces populations.

Classement de 41 pays africains en matière de connectivité mobile :

  • Maurice (76è à l’échelle mondiale)
  • Afrique du Sud (84è)
  • Tunisie (89è)
  • Maroc (95è)
  • Egypte (96è)
  • Algérie (99è)
  • Botswana (102è)
  • Namibie (103è)
  • Ghana (105è)
  • Angola (109è)
  • Gabon (113è)
  • Swaziland (115è)
  • Nigeria (116è)
  • Kenya (117è)
  • Lesotho (119è)
  • Soudan (120è)
  • Ethiopie (121è)
  • Zimbabwe (123è)
  • Cameroun (124è)
  • Congo (126è)
  • Tanzanie (127è)
  • Rwanda (129è)
  • Côte d’Ivoire (130è)
  • Sénégal (131è)
  • Zambie (132è)
  • Mozambique (133è)
  • Sierra Leone (134è)
  • Gambie (135è)
  • Mauritanie (136è)
  • Liberia (137è)
  • Madagascar (138è)
  • Ouganda (139è)
  • Bénin (140è)
  • Togo (141è)
  • Mali (142è)
  • Burkina Faso (143è)
  • Malawi (144è)
  • Guinée (147è)
  • Tchad (148è)
  • RD Congo (149è)
  • Niger (150è)