Le fondateur d’Alibaba lance un fonds de 10 millions $ pour les jeunes entrepreneurs africains

Le fondateur et président exécutif de Alibaba, Jack Ma, a profité de sa première visite en Afrique pour annoncer la création d’un Fonds africain pour les jeunes entrepreneurs d’un montant de 10 millions de dollars.

Ma, qui a fondé la plateforme Alibaba en 1999 aujourd’hui géant mondial du e-commerce africain d’une valeur de plus de 231 milliards de dollars américains, a pris la parole au Sommet Youth Connekt Africa organisé conjointement par la Conférence des Nations Unis sur le Commerce et le Développement (CNUCED) et le Gouvernement rwandais.

« Je veux que le fonds appuie les jeunes entreprises africaines connectées », a-t-il déclaré. « L’argent est fixé. C’est mon argent, donc je n’ai pas à obtenir l’approbation de quelqu’un. « 

Le fondateur d’Alibaba a déclaré qu’il est prêt à embaucher du personnel pour gérer les fonds, en partenariat avec la CNUCED, préparer aussi des rencontres avec environ 200 hommes d’affaires chinois. Il a déjà travaillé avec la CNUCED pour explorer les opportunités avec les entreprises africaines afin de leur permettre de participer au commerce mondial.

« Je veux qu’ils viennent en Chine pour rencontrer nos gens, observer tout ce que nous avons fait, toutes les grandes idées de la Chine », a-t-il déclaré.

« Ils savent ce qu’ils veulent. Et quand ils savent ce qu’ils veulent, nous pouvons les soutenir. « 

De plus, Jack Ma a déclaré qu’il envisageait de lancer un partenariat avec les universités africaines pour enseigner les nouvelles technologies liées à Internet, l’intelligence artificielle et le commerce électronique.