Ces chanteuses ivoiriennes qui font vibrer l’Afrique : Josey , Claire Bahi, Bamba Ami Sarah….

On a souvent tendance à dire que la musique ivoirienne et particulièrement le coupé décalé sont réservés aux hommes. Cependant les femmes commencent de plus en plus à prendre le pouvoir et à monter en puissance. Josey , Claire Bahi , Vitale , Bamba Ami Sarah ou encore Annick Choco , ces chanteuses affichent chacune un style différent et orignal. Qui sont-elles et pourquoi leur musique plait tant ? Qu’est ce qui fait leur force et quels sont leurs tubes ? AfricanMoove vous propose de découvrir ces femmes ivoiriennes qui font la fierté de tout un continent. Let’s go !!

Josey : L’ambassadrice des femmes

 

Josey est une artiste ivoirienne, de la nouvelle génération. Elle chante aussi bien de la rumba congolaise que du zouk, en passant par le zouglou national et le coupé décalé. Son titre diplome est incontestablement le son de l’année 2016.Dans le titre « Diplôme », cela fait maintenant 10 ans que Josey est avec son compagnon Bijou. Il est intelligent, classe et a tout pour plaire. Josey souhaiterait que ce dernier la dote et la demande en mariage. Cependant, Bijou ne cesse de lui dire qu’il attend d’abord de l’observer avant de s’engager totalement.Son dernier titre You Galoh est encore un message pour les femmes stériles qui ne peuvent pas donner la vie. Elle leur demande de ne pas perdre espoir et de se battre quoi qu’il arrive. Elle est donc une véritable ambassadrice pour les femmes.

Claire Bahi : La première dame du coupé décalé

 

Notre jolie Claire Bahi est la maman de toute une génération. Belle , pulpeuse , elle sait comment plaire aux hommes. Son public elle l’aime et elle le fait savoir. Talentueuse et décalée , Claire Bahi représente les femmes du coupé décalé. Si la chanteuse était au début de carrière introvertie , elle s’est assagit avec le temps et est devenue comme son public l’appelle La première dame du coupé décalé. Elle affiche à chaque de ses apparitions un sourire radieux qui témoigne de son amour pour la musique et son public. Elle a récemment été élue meilleure artiste féminine du coupé décalé aux oscars de la musique ivoirienne.

Vitale : La Tigresse du Coupé Décalé

 

Tout comme Claire Bahi , Vitale est l’une des mamans du coupé décalé. Son coté provocatrice séduit le public. Elle produit aussi des sons de qualité et a réussi à marquer son empreinte dans le coupé décalé. Son style fait étrangement penser aux reines du Bikutsi telles que Lady Ponce par exemple. Elle défend avec ferveur les femmes du coupé décalé et a même déclaré que les femmes du coupé décalé étaient les plus belles. Vitale est aujourd’hui l’une des pionnières et son style a pu ouvrir la voie à d’autres chanteuses ivoiriennes.

Bamba Ami Sarah : La diva

La Dioula Mousso Bamba Ami Sarah est l’une des figures montantes de la musique ivoirienne. Elle affiche un style à la fois moderne et traditionnel comme en témoigne son titre Kognon Mousso. Elle utilise beaucoup le Dioula dans ses paroles. Ses featuring font aussi parler : DJ Arafat ou encore Trésor Mvoula. Bamba Ami Sarah une artiste à suivre de très près.

Annick Choco : La Go Choco

Ancienne danseuse de Serge Beynaud et artiste du Label Star Factory Music , la belle Annick Choco fait partie de la nouvelle génération du coupé décalé. Son talent évident pour la danse lui permet de se faire une place de choix dans la musique. Annick Choco compte à son actif deux titres que vous avez pu découvrir sur africanmoove.

Carina Style : La style attitude

Elle fait elle aussi partie de cette nouvelle génération de la musique. Carina Style est une artiste qui se fait remarquer pour son style. C’est la raison pour laquelle elle affiche souvent sur les réseaux sociaux ses différents styles. La danse c’est sa passion. Elle a été révélée par son titre Laper Laper.

Sandia Chouchou : La force tranquille

Elle cartonne actuellement avec son titre Alamaga, c’est Sandia Chouchou. Ancienne danseuse de Serge Beynaud , c’est en solo qu’elle avance. Son premier titre semble plaire au public et c’est d’ailleurs avec DJ Arafat que cette dernière pose sur la chanson.

@aysesko