Concert de Fally annulé, celui d’Héritier Watanabe en ligne de mire

Les deux stars congolaises Fally Ipupa et Héritier Watanabe pour le début de cet été avaient prévu de livrer leurs concerts en France, malgré l’interdiction des combattants. Pour explications, les « combattants » sont des groupes d’opposants congolais (RDC) radicaux en exil qui s’en prennent violemment depuis une dizaine d’années à tous ceux qu’ils estiment proches du président Joseph Kabila. Fally et Hériter sont considérés comme étant proches du gouvernement et donc naturellement les cibles des « boycottes ». Cette situation alarmante commence à susciter la colère du public de la diaspora qui se trouve privé de leur artistes.

En effet le concert de Fally Ipupa qui devait se tenir à la Cigale le 22 juin a été annulé quelques jours avant le jour-j sous arrêté préfectoral. La communauté congolaise sait pertinemment que cette annulation est le résultat de la menace violente des combattants envers les dirigeants des salles concernées, des musiciens et fans. La préfecture de Paris ne voulant pas prendre des risques concernant la sécurité des spectateurs a demandé l’annulation du spectacle de Fally Ipupa. Cette annulation vient marquer une énième victoire pour les activistes, mais pour combien de temps ?

Il est bien de souligner que les affiches diffusées sur Paris précisent l’annulation des deux concerts, cependant à l’heure actuelle, le concert de l’artiste de David Monsoh est toujours maintenu pour le 15 juillet à l’Olympia.

Pensez-vous que le concert d’Héritier Watanabe connaitra le même sort ?

Markheaven