L’américaine Pia Mia accusé de vol envers l’artiste naija Phyno

Encore une fois, il y a eu un drame dans la scène musicale nigérianne et cette fois-ci, les acteurs impliqués sont vraiment en colère.

La chanson «I’m a fan» est au centre d’un drame international. Alors que les amateurs de musique l’entendent comme un coup de publicité, les experts en musique croient que cela va plus loin.

En 2016, le rappeur Phyno a livré son deuxième album intitulé «Playmaker» qui comprenait chanson intitulée «I’m a fan» avec Mr Eazi et Decarlo. Il y a trois jours, la chanteuse américaine, Pia Mia, a publié une version de la même chanson, même titre en compagnie du Jeremih.

La version de Pia Mia avait des similitudes frappantes avec celle publiée par Phyno, même compostions, même refrain.
Immédiatement après sa propre sortie, internet a réagit sur le présumé « plagiat ». Le média Pulseng a ensuite fait un rapport sur l’histoire :

  • Selon des sources vérifiées proches du camp de Phyno, le rappeur travaillait a intégré cette production dans son deuxième album pour accéder au marché international. Il a discuté avec Remo (le producteur), qui lui a envoyé la chanson pour la travailler. « Le gars nous a envoyé la chanson, et nous voulions travailler ensemble, mais quelque chose s’est passé et nous ne pouvions pas l’utiliser », a déclaré une source à Pulse.

Le rapport de Pulseng continue de dire:

  • «En raison de problèmes concernant la rémunération, les autorisations et les demandes, Phyno et Remo n’ont pas travaillé ensemble. Mais Phyno a aimé l’idée du son, alors il a contacté Benjamz, qui reconstruit la prod et invite Mr Eazi et Decarlo à collaborer sur le titre.
    Remo, qui de son côté avait totalement abandonné le projet avec Phyno, avait toujours la démo en sa possession et la proposa à Pia Mia et Jeremih pour une nouvelle interprétation.

D’ou la polémique, cependant cette version de l’histoire proposée par le média Pulseng n’était pas du gout de Phyno qui a immédiatement prévenu de procéder à des actions en justice contre le média.

On attend donc la version des producteurs impliqués pour connaitre la suite des évènements

Markheaven