DJ Chrisler, désormais Chrisler Karis est un artiste originaire de Côte d’Ivoire.
Ce dernier qui jusqu’ici était en duo artistique, se lance dans une carrière solo afin de nous faire découvrir son univers musical.LA CHRISLER KARISATION EN MARCHE…

Inspiré et coaché alors par le feu Douk Saga, Gnako Christian (de son vrai nom) a lancé dès 2008 son premier album intitulé « Kpangô » Album qui selon lui, l’a révélé peu à peu au public ivoirien. « j’ai été influencé par Douk Saga, il m’a beaucoup conseillé et c’est en partie grâce à lui que je me suis lancé dans le Show-busines », reconnait-il. Voyant le succès pointé à l’horizon, notre jeune artiste s’est attaché les services d’un acolyte avec qui il décide de poursuivre une carrière en duo. « j’ai décidé de travailler cette fois ci avec DJ Lexus sur le titre Smakpess », se souvient-il non sans revendiquer la paternité de ce concept dont DJ Jacob s’est fait l’initiateur, Gnako Christian reconnait y etre pour beaucoup dans la promotion du dit concept. « Avec le Smakpess, nous avons pu nous faire connaitre et c’est partant de là que nous avons lancé notre premier album duo intitulé Belle Afrique », poursuit-il.

L’appetit leur venant progressivement, un autre concept intitulé « Fessina » suivit. Cette dernière œuvre nous a permis de nous faire une grande renommée et nous remercions le Seigneur pour cela » avouera-t-il.

Elu meilleur « DJ Afro 2013 », (moment qu’il n’est pas prêt d’oublier), DJ Chrisler n’entend pas s’arreter en si bon chemin. C’est pourquoi il est à la tache pour glaner encore et encore des lauriers. « je travaille sur mon premier album qui va s’intituler « multicolor » pour montrer au public que je n’ai pas d’identité musicale à proprement dite. Bien qu’en ce moment mes 2 premiers titres soient plutôt dans le registre coupé décalé les prochaines œuvres contiendront différents genre musicaux… ». Promet-il.
C’est donc fort de ce succès que depuis le mois de Juin dernier, que notre artiste a fait sa mue pour désormais s’appeler Chrisler Karis. « Aujourd’hui je suis à mon second single solo « Blok kom tu veux » qui plait beaucoup.

Et grace à Dieu de plus en plus de personnes me découvrent et m’encouragent dans ce que je fais », conclura-t-il. Avec des jeunes au talent « multiforme » comme Chrisler Karis, c’est sur que la reléve musicale est bien assurée en Cote d’Ivoire.

Voir et revoir le clip : Chrisler Karis – « Afrik1 fier de l’être »