Interview Franko – « Coller la Petite n’est pas le titre sur lequel j’aurais misé. »

1- AFM : Qui est Franko ? Pouvez-vous vous présenter à vos fans d’African Moove?
Franko : Franko est un jeune camerounais passionné de musique depuis sa tendre enfance et qui ne fait que ça. Je suis vainqueur de plusieurs compétitions de rap au Cameroun et nominé de la 10e édition des Canal 2 Or. Entre autres, je suis titulaire d’un Brevet de Technicien supérieur en Marketing

2-AFM : Nous savons que vous êtes originaire du Cameroun, quelle est votre ethnie, et quelle est la particularité de votre ethnie ?
Franko : Je suis un Bon « Mouna sawa » comme on dit chez nous. Je suis de la région du littoral (Douala), la particularité de mon ethnie c’est qu’on aime la belle vie.

3-AFM : Parlez-nous du morceau « Coller La petite » ? D’où vous est venu l’inspiration pour écrire cette chanson ?
Franko : Y’a aucun mythe derrière « Coller La petite », ça part d’un Freestyle que j’enregistre avec mon beatmaker DR BG après on réenregistre normalement ayant la tête bien posée, bref comme je ne cesse de le dire j’ai juste retranscrit dans une musique via un texte avec un registre familier; une situation propre à nous tous, qu’on rencontre tous les jours dans nos différents quotidiens.

4-AFM : Est-ce que vous vous attendiez à un tel succès ?
Franko :  Encore la question ci ??? krkrkrkrkrk. D’une part je dirais OUI, car je suis un artiste qui travaille et qui s’est forgé une personnalité dans mon pays (minime qu’elle était) bien avant ce succès, #collerlapetite représente l’aboutissement d’un travail de longue haleine dans une certaine mesure, d’autres part je dirais NON car quand je revisite mon répertoire musicale #collerlapetite n’est pas le titre sur lequel j’aurais misé.

parler-caler-African-Moove

5-AFM : Les paroles sont tout de même un peu osé, n’aviez-vous pas peur d’être pris à parti à la sortie du morceau ?
Franko : Du tout, car cette chanson est bien cadrée à un contexte (une fête), je continue d’être surpris que certains l’appréhendent de manière péjorative.

6-AFM : Beaucoup de célébrités reprennent votre morceau et s’enjaillent dessus ? Comment réagissez-vous à cela ?
Franko : C’est très touchant mais ça ne m’emballe pour autant comme certains pourraient croire, j’évite de m’y oublier au contraire ça me met plus de pression car je sais qu’ils attendent un prochain tube de ce calibre, heureusement pour moi j’ai à ma disposition des personnes qui font tout pour que cette marrée ne m’atteigne pas.

7-AFM : Qu’avez-vous pensé de la reprise du rappeur Niska lors de son freestyle sur la radio skyrock ?
Franko : C’était de très bon gout pour moi, c’est vraiment très motivant de voir un frère africain ayant du succès soutenir un autre artiste africain.

8-AFM : Ecoutez-vous du rap français ?
Franko : Bien sûr, mais pas trop.

9-AFM : Quels sont les artistes qui vous inspirent ? Et avec lesquels vous aimeriez travailler?
Franko : Hummm … YOUSSOUPHA, Lino, Blacko etc.… j’aimerais bien travailler avec Youssoupha un de ces 4, j’adore son écriture!

10-AFM : Votre single cartonne sur Itunes France, comment réagissez-vous à cela ?  Franko : Très content

11934995_448991461952148_3400894357569090174_n

11-AFM : Quelle est votre relation avec l’artiste Maahlox « Ça sort comme ça sort » qui fait du parler-caler comme vous ?
Franko : « Maahlox Levibeur ? » ahahahahahh. Jusqu’ici de très bonnes relations, d’ailleurs Maalhox et moi avons partagé les mêmes scènes au Cameroun bien avant #collerlapetite

12-AFM : Est-il un concurrent ?
Franko : Loin delà, car ça ne nous avancerait à rien, le Cameroun est à une phase très décisive pour son positionnement sur le plan internationale (artistiquement parlant), une telle situation ne nous serait bénéfique en rien.

13-AFM : Que pensez-vous de l’évolution de la musique africaine ?
Franko :  Je pense c’est très bien, aujourd’hui beaucoup d’artistes africains arrivent à tutoyer ceux de l’occident lors des cérémonies de récompenses ceci est la preuve qu’on a du potentiel maintenant c’est à nous d’être unis pour faire perdurer cela.

14-AFM : Quels sont vos projets pour la suite ?
Franko : Beaucoup de projets, mon équipe et moi prenons le temps de bien planifier cela, mais déjà je peux vous dire qu’il y a une grande tournée internationale qui débute d’ici peu et la sortie d’un EP dans quelques semaines.

15-AFM : Un dernier mot pour tous vos fans ?
Franko : Continuez de soutenir cette plateforme de promotion culturelle que représente Africanmoove et restez connectés sur mes comptes officiels pour avoir mon actualité minute by minute.

@SugarBrown_