En matière de musique africaine, le Cameroun fait de plus en plus parler de lui. Mani Bella ou encore Lady Ponce nombreux sont les artistes qui se font une notoriété dans ce milieu. Un parmi ces artistes se détache : c’est Numerica. A l’occasion de la sortie de son deuxième ep « My own way » Africanmoove est allé à la rencontre de cet artiste qui cartonne en Afrique !

Bonjour Numerica, Alors pour commencer peux-tu nous parler de tes débuts dans la musique ? Qu’est ce qui t’as poussé à débuter une carrière musicale ?
Bonjour, Avant toute chose, Les débuts ne sont jamais facile, il a fallu que je puisse me construire une carrière en m’entourant de gens expérimentés dans le domaine car moi je me suis retrouvé là par hasard juste en voulant m’amuser un peu et rendre la musique un passetemps. J’ai vite su me ressaisir plus tard. J’ai commencé en regardant une vidéo sur Internet d’une personne qui chantait très bien et j’ai voulu chanter comme lui.

Quelles sont tes influences musicales et qui sont les artistes qui t’inspirent ?
À l’époque j’étais beaucoup plus inspiré par des artistes ivoiriens … mais avec le temps j’ai essayé de diversifier ma culture et mes connaissances en ce qui concerne l’apprentissage de la musique. J’écoute beaucoup Fally ipupa, Wizkid, et pleins d’autres artistes Nigérians.

Si tu devais définir ton style musical que dirais-tu ?
Je dirais que je fais de l’afropop – coupé décalé … un mélange qui donne le kwattn’b qui est un style qui ne ressemble à aucun autre genre, un mélange d’afro pop , de rythmes et caisses camerounaises ou ivoiriennes avec un langage de de kwatt ( Quartier ) ou des onomatopées ,. Il faut noter qu’à la base je ne suis pas un chanteur, je suis un entertainer. Mon but c’est de te faire vouloir danser peu importe le tempo du son sur lequel je chante.

Tu as sorti ton premier ep  » My own way «, parle nous de ce dernier. Quels sont les thèmes que tu évoques et à qui cet EP s’adresse-t-il ?
C’est mon 2eme EP. Le premier c’était « vas-y molo». Dans My own Way, comme le nom le précise bien, j’ai voulu faire les choses à ma manière. Je tiens à préciser que tous les sons dans cet EP la ont été faits directement en studio après avoir écouté l’instru. Rien n’a été écrit où pensé avant. J’ai travaillé avec toute mon équipe sur place en studio. J’ai voulu mettre en avant différents rythmes musicaux tout en gardant mon style. Ce qui fait que quand tu écoutes même en dormant tu te dis « oui c’est Numerica qui chante ».

Que penses-tu de l’évolution de la musique africaine aujourd’hui ?
Sur une échelle de 0-10 la musique africaine se situe déjà à 8. On a des rythmes que vous ne verrez nul part, on a un public de ouf, on bosse beaucoup pour se faire un place dans la musique internationale. Si on prend le cas du Nigeria, je pense qu’ils ont compris ce qu’il faut pour se faire entendre. Avec plus d’infrastructures dans le milieu de la musique en Afrique, on atteindra des hauteurs comparables au standing international un jour.

Numerica, si tu devais te décrire en 3 adjectifs, que dirais-tu ?
Bosseur – Patient – Visionnaire

Es-tu un cœur à prendre ?
Mes fans ont déjà pris mon cœur. Et chaque jour de nouveaux fans rejoignent les autres.

Quel est ton plat préféré ?
Le Eru. Un plat local fait à base de Water Fufu et Vegetables avec un peu de poisson fumé ou de viande accompagné de piment

En tant que jeune artiste, quel conseil donnerais-tu à la jeunesse africaine du monde entier ?
Le travail paye toujours et n’oubliez pas que l’éducation et la patience sont importantes pour réussir dans le milieu de la musique. N’aies jamais honte d’apprendre et écouter ce que tu ne connais pas.

Que prévois-tu pour la suite ? (un album ou un autre ep ?)
Je tourne d’abord les clips. Ensuite l’avenir nous dira comment la suite de l’histoire se déroulera.

Peux-tu faire une petite dédicace à Africanmoove ?
AFRICAN MOOVE, le Webzine qui monte en puissance. Merci pour tout ce que vous faites pour la culture. C’est grâce à vous qu’on sait que notre travail est reconnu quelque part. God bless your whole team. Numerica #Gpésouèè

numerica-2

@ayissee