Comment « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu » a relancé la mastiboulance ?

Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu est un film film français, sorti le , réalisé par Philippe de Chauveron.

Le film raconte l’histoire d’un couple de bourgeois qui voit ses convictions perturbées lorsque trois de ses quatre filles se marient l’une après l’autre avec des hommes d’origines et de confessions diverses et que la dernière, en qui ses parents fondent leurs espoirs, tombe amoureuse d’un homme d’origine ivoirienne.

La Bande Originale du film est bien orchestrée entre des titres Pop, Electro et Coupé-Décalé plus ou moins connus sortis sous Wagram Music.

film-quest-quon-a-fait-au-bon-dieu-mastiboulance-afrobuzz-africanmoove

Heureusement le film finit bien, Clavier devient ami du père de son gendre ivoirien, au point de danser du Coupé-Décalé à la fin et pas n’importe lequel, il s’agit du titre Mastiboulance de la Jet Set (Lino Versace & Boro Sangui).

Les membres du cercle proche du créateur de la sagacité, Douk Saga, avaient créée le concept « la Mastiboulance » autour des années 2007 avec comme d’habitude la chorégraphie qui allait avec le concept musical.

Revenons au film qui avait été bien accueilli en salle totalisant 12,3 millions d’entrées il y’a deux ans.
Par contre,  la semaine du 28 novembre 2016. On pouvait remarquer le titre « Mastiboulance » figurant dans les Top 50 des titres les plus « Shazamé » ( Découvrir le titre d’une musique diffusée grâce à l’application smartphone Shazam) en France.

Pourquoi un titre Afro sorti en 2007, repris en 2014 remontait dans les recherches Shazam en fin novembre 2016 en France ?

La réponse se trouvait chez TF1. En effet la première chaine télévisée Française avait diffusé le film en question en heure de grande audience le 27 novembre 2016. Réunissant 10,59 millions de téléspectateurs, soit une part de marché de 40,8%. Résultat, en pleine année d’un grand d’engouement général autour de la musique Afro, l’application de reconnaissance musicale Shazam a permis aux téléspectateurs de connaître le titre musical de cette fameuse scène finale.  Donnant lieu à une comptabilisation de plus de 200000 recherches.

film-quest-quon-a-fait-au-bon-dieu-mastiboulance-afrobuzz

Il est bien de montrer qu’un film, un documentaire et une application dédiée aide à la promotion d’un titre, d’un artiste. De plus les recherches « on-air » ont tendance à se convertir en lecture streaming, ce qui est toujours l’avantage de l’auteur pour ses revenus, même après plusieurs années. Les placements de produits artistiques sont très important car les nouvelles technologies peuvent influencer sur les diffusions et les promotions au point de re-actualiser des anciennes tendances .

Markheaven