Qui sont les trois Africains mis en avant par Beyonce dans « Lemonade » ?

Beyoncé s’inspire et travaille avec des talents d’Afrique, c’est connu. C’est le cas de l’écrivain nigériane Chimamanda Ngozi Adichie qui a inspirée le hit « Flawless » en 2014 avec son oeuvre « Nous sommes tous des féministes ».

Trois nouveaux artistes ont contribué à la création artistique de son dernier projet:

Warsan Shirepoétesse engagée d’origine somalienne, 28 ans, l’auteur de deux ouvrages, « Teaching my mother how to give birth » (2011) et « Her blue body » (2015). Elle est lauréate du « Brunel University African Poetry Prize» à Londres en 2013, il s’agit d’un prix littéraire pour la promotion de la poésie africaine.

Amaka Osakwe, styliste nigériane qui a confectionné les costumes en wax de Beyoncé et ses figurantes. Sa marque Maki Oh, en pleine expansion, compte parmi ses clientes Michelle Obama.

Laolu Senbanjo, artiste nigérian. Cet ancien avocat de 34 ans a quitté Lagos pour se consacrer à sa passion, la peinture corporelle, sur objet et sur toile. Son art visuel est aujourd’hui reconnu et visible sur la star et ses danseuses. Sa source d’inspiration vient de la culture Yoruba, ethnie majeure au Nigéria et au Bénin.

Source: Le Monde

Markheaven