Youssou Ndour amène l’Afrique à Paris

Le Cirque d’Hiver pris d’assaut de chaleur africaine le temps d’une soirée. Et comment ? Youssou Ndour y a célébré l’Afrique, les 25, 26 et 27 septembre dernier. C’est dans le cadre du festival d’île de France, que le roi de la pop africaine et ses convives ont réalisé un magnifique spectacle.

Durant près de trois heures, Youssou Ndour en compagnie du collectif « Le Super Etoile De Dakar », l’artiste malien Djiby Drame & Le Dialicounda ont donné une prestation festive. C’était un aller simple pour le Sénégal et le Mali. La salle était pleine avec un public mixte, enfants, jeunes et adultes, noir et blanc, tous ont accueilli Youssou NDour avec joie ! Le public était en folie, très réceptif et en total communion avec tous les artistes.

Djiby Dramé est le premier artiste à se présenter sur scène. Avec son magnifique bazin blanc, le chanteur malien a enjoué la foule et revisité la célèbre chanson de Salif Keita « M’Bife ». Djiby chante à la fois en français et en bambara. Il a fait participer le public, en chantant la comptine « Frère Jacques ».

C’est après le passage de Djiby Dramé et Le Dialicounda que Youssou Ndour a fait son entrée sur scène. Acclamé par la foule, le roi dumbalakh a offert un spectacle d’exception à ses fans. Il a été très proche de son public. Cependant, les fans de Youssou Ndour ont souvent regretté qu’il n y ait pas plus de mbalakh (musique populaire Sénégalaise).

Youssou Ndour a rendu hommage à sa grand-mère, montrer son attachement aux valeurs humanistes universelles en insistant sur l’importance de la solidarité dans la vie. En excellent chauffeur de salle, Youssou Ndour n’a pas hésité à mettre en avant ses invités qui ont tous pu profiter de leur moment de gloire.

@SugarBrown_