Félicité, le portrait de la classe populaire de Kinshasa, primé à Berlin et au Fespaco

Félicité est un long métrage qui raconte l’histoire d’une femme battante, chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa, au Congo. Elle voit sa vie basculer quand son fils de 14 ans est victime d’un accident de moto. C’est le départ d’une course effrénée pour joindre les deux bouts afin de trouver les fonds pour assurer les soins de son enfant. Plongé dans la réalité des rues de Kinshasa, dures, animées, le tout sous une rythmique de la rumba congolaise du groupe Kasaï All Stars, notre héroïne incarnée par Vero Tshanda Beyo croise le chemin d’un certain Tabu

Alain Gomis, le réalisateur, musicien sénégalais déploie l’ampleur de son talent. Son ambition était de « faire un film qui parle de la vie de tous les jours de la majorité des gens du monde », confie-t-il au public réuni dans la célèbre salle de cinéma de Ouagadougou, au Burkina Faso ou il a reçu son prix « Etalon d’or » du 25e de « Fespaco ».

Deux semaines auparavant ce film sénégalais a aussi attiré l’attention en Europe et obtient le prix du grand jury aux Berlinales 2017 à Berlin. Grande surprise car se fut l’unique africain en compétition. « C’était difficile de faire ce film. Ça a été une année difficile en RDC « , a souligné le réalisateur, évoquant notamment les tensions liés aux élections ayant données lieux à des affrontements. « 

Le film sort en salle le 27 Mars 2017 on vous invite à aller voir le chef d’oeuvre.

Markheaven