Interview Jeffy Jey : « Le lion marche seul tandis que les moutons marchent en troupeau »

Jeffy Jey est un membre actif du groupe de comédie « La skizz family ». Danseur, chanteur, acteur nombreuses sont les facettes de ce jeune comédien. AfricanMoove est allé à la rencontre de ce jeune homme à l’avenir très prometteur. Découvrez sans plus tarder l’interview de Jeffy Jey sur le site de l’Afrique en Moove’ment.

Bonjour Jeffy Jey, nous sommes très contents de te recevoir sur AfricanMoove. Tout d’abord pour ceux qui ne te connaissent pas, peux-tu te présenter ?

Mon vrai prénom c’est Jeffrey d’où la blague « Jeffrey ramène nous des glaçons ». –Rires –Je suis un jeune garçon, pétri de talent, avec de multiples facettes et encore étudiant.

Pourquoi s’être lancé dans la comédie et plus précisément les vidéos Vines ?

J’ai ce don depuis la naissance. Cette passion m’est venue en regardant les théâtres africains et les grands films internationaux. De plus j’arrive facilement à retenir les répliques que j’entends.

Ne trouves-tu pas que se lancer dans les vidéos Vines est un pari risqué ?

Il est vrai qu’au début c’était risqué. Mais au fil du temps on s’habitue et on s’adapte. Nous savons tous pertinemment qu’un jour ce phénomène vine va disparaitre.

Peux-tu nous parler de la Skizz Family ?

La Skizz Family est un groupe de jeunes composé de Tonio Life, Jay Max, Salomé je t’aime, Diaz El Che, Carpe Diem Elise, Nais K, Tchokophobe et moi-même. Nous travaillons ensemble depuis bientôt un an. La Skizz Family traite de tous les sujets du quotidien avec humour. Nous avons par exemple tourné « les skizz funèbres » ou encore « dormir avec un skizz ». Nous avons fait énormément d’épisodes qui ont bien marché. Ainsi, grâce à notre notoriété nous avons été invités à une cérémonie un peu comme les « NRJ Music Awards » qui récompense les stars du net.

Est-ce qu’il y a une bonne ambiance au sein du groupe ?

Oui, il y a une très bonne ambiance surtout lors des tournages. Nous travaillons avec une équipe de professionnels : le cameraman que nous connaissons très bien et le réalisateur qui est notre ami.

A travers les réseaux sociaux nous avons pu voir que tu aimais la musique congolaise. Comment t’es venue cette passion pour la musique congolaise ?

J’ai été bercé par la musique congolaise. C’est sur la musique congolaise que j’ai appris à danser et chanter. C’est elle qui m’a fait grandir. Je peux dire que cette musique c’est toute mon enfance.

Tu as récemment rencontré le chanteur congolais Fally Ipupa, qu’est-ce que cet artiste représente pour toi ?

Fally Ipupa c’est mon modèle. C’est l’une de mes sources d’inspiration que ce soit côté musique ou côté mode. Je le suis depuis le début de sa carrière. Le destin fait bien les choses puisque j’ai pu le rencontrer.

Dans quel cadre est ce que tu as rencontré Fally Ipupa ?

Je l’ai vu deux fois. La première fois, je l’ai rencontré par hasard à porte Maillot dans un magasin. Quand je l’ai vu j’étais juste émerveillé. Je suis venu vers lui et je me suis présenté en lui expliquant que j’étais l’un des premiers à faire une vidéo pour la promotion de son titre « Libre parcours ». Bien sûr, il m’a reconnu et m’a aussitôt serré la main. La deuxième fois c’était sur la radio Arica n°1 en compagnie du groupe afrobeat Los Grumos.

jeffy-jey-2

Quels sont tes liens avec le Congo ?

J’y suis allé une fois en 2009 et j’appelle régulièrement ma famille. Ma mère a des contacts la bas.

Comme tu l’as dit précédemment tu es très mode, tu aimes t’habiller. Quel est ton style vestimentaire ?

Je m’habille vraiment très décontracté et cela dépend des occasions. Quand il faut s’habiller classe par exemple, je m’habille classe tout simplement.

Est-ce qu’il y a des magasins que tu préfères ?

Oui le magasin Zara mais pas seulement. Les accessoires c’est plutôt les magasins Celio et Citadium. Je suis un fashion addict.

En France, nous avons des comédiens comme Omar Sy, Jamel Debbouze ou encore le woop gang. Comptes-tu suivre leurs parcours ou au contraire créer un nouveau style et innover ?

Bien sûr on peut s’inspirer de ces comédiens mais pour moi il est mieux de ramener son propre concept et d’innover. Il faut souligner que ces comédiens sont tout de même des exemples de réussite.

Tu disais que tu étais étudiant, quelles sont les études que tu fais ? comptes-tu faire de la comédie ton métier à plein temps ?

Je suis étudiant en arts du spectacle et je vais sur ma deuxième année. J’aimerais me baser sur la musique et le cinéma en même temps.

Est-ce que ta famille te soutiens dans tes projets ? Que penses-t-elle de cette carrière de comédien que tu es entrain de commencer ?

Oui, ma famille me soutien beaucoup, surtout ma mère. Elle savait depuis le début que j’allais m’orienter dans la comédie. Je suis très content car ma famille vient souvent à mes représentations. Elle est dernièrement venue me voir au Melting Crew Awards 4.

Jeffy Jey si tu étais un pays ?

J’hésite entre le Congo et le Nigéria. Le Congo parce que sa musique a bercé mon enfance et le Nigéria pour les sonorités et les rythmiques.

Si tu étais un animal ?

Un lion, car le lion est toujours solitaire. Je ne suis pas conformiste. J’aime faire les choses à ma façon. Il y a une phrase qui dit : « Le lion marche seul, tandis que le mouton marche en troupeau ».

Si tu étais une chanson ?

Je serais Nourisson de Fally Ipupa.

Si tu étais un plat ?

Je serais le Pondu – Rires-.

Est-ce que tu portes le Dashiki ?

Oui j’en ai même deux. Un rouge et blanc et un autre multicolore.

As-tu as un coup de cœur en ce moment ?

Mon habillement. J’aime marier une couleur à une autre. Certains pensent que je suis un sapeur mais en réalité j’aime faire des recherches vestimentaires. Je veux être original.

Et ton coup de gueule ?

Je n’en ai pas, je suis cool dans la vie de tous les jours. Par contre je voudrais souligner que je suis dans aucun groupe. J’ai mes propres projets.

Un mot pour les internautes d’AfricanMoove ?

Suivez AfricanMoove sur tous les réseaux sociaux. C’était Jeffy Jey pour vous servir.

jeffy-jey-3

@ayissee @sugar_Brown