Bonjour à tous,

Ce dimanche, on transforme la street food en home made! Eh oui, la cuisine devient dibiterie haussa (sans les mouches bien-sur). Mettez votre tablier et concoctez ces délicieuses petites brochettes.

brochette-haoussa-african-moove-6

En Afrique de l’Ouest et plus particulièrement au Niger, on en trouve à tous les coins de rue. Si vous voyez plusieurs véhicules garés à un endroit, un attroupement de personnes, un peu de fumée qui s échappe dans les airs, pas de doute c est surement un vendeur de viande grillée ou de brochettes. D’ailleurs je tiens à rendre hommage au vendeur de brochettes de mon quartier à Niamey, il est juste devant la station mobile poudrière, c’est mon préféré et de loin le best ! Cette spécialité de brochette, est typiquement haussa. On la retrouve sous le nom de Suya au Cameroun et au Nigéria. Au Sénégal, ils les nomment Dibi haussa et au Niger on les appellent simplement Tsiré (brochette en haussa). Pour ma part à chaque voyage la première chose que je demande ce sont ces brochettes là avec des frites. Je me rappelle encore lorsque j’étais plus jeune, les vacances avec mes frères et mes cousines, les chamailleries pour la récolte des fonds pour s’en acheter. Et on en mangent tous les jours !

Mais qui ne raffolent pas de ces brochettes?? Elle ont un goût si particulier apporté par la marinade sèche à base de Kuli Kuli (à prononcer Kouli Kouli). OUI « kuli kuli » c’est lui le coupable, ce n’est autre que le résidu obtenu après l’extraction de l’huile d’arachide, qui est ensuite séché et frit. On l’utilise surtout en Afrique de l’Ouest, pour accompagner la viande grillée ou même du riz. Il sert notamment dans la confection du kilichi.

Rien qu’à en parler j’ai déjà l’eau à la bouche. Aussi je vous laisse, je vais déguster mes brochettes, avec des frites d’igname, et une petite salsa d’oignon, tomate et piment vert.

Bon appétit à vous aussi,

Cooking Hali.

brochette-haoussa-african-moove-9

Brochettes haoussa (Suya, Dibi, Tsiré)

Ingrédients

Pour une vingtaine de brochettes :

  • 1 kg de viande de bœuf à griller (faux filet)
  • 4 cuillères à soupe de Kuli kuli en poudre (ou cacahuètes grillées en poudre)
  • 1/2 cuillère à café de piment rouge en poudre
  • 1 cuillère à soupe d’ail en poudre
  • 1 cuillère à café d’ oignon en poudre
  • 1 cuillère à café de gingembre en poudre
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1/2 cuillère à café de poivre blanc
  • 2 cubes de bouillon
  • sel
  • huile
  • 1/2 oignon
  • 1 tomate fraiche
La Recette

Etape 1: Mettez vous tiges de brochettes à tremper dans de l eau pendant 30 mn pour éviter qu’elles ne brûlent à la cuisson.

Etape 2: Dans un bol mélangez le kuli kuli, le piment, l ail ,l’oignon, le gingembre, le poivre ,le paprika, les cubes. Vous pouvez gouter l assaisonnement et rajoutez du sel au besoin .Mettez votre mélange d épices dans une assiette et réservez.

Etape 3: Découpez la viande en petits morceaux fins et réguliers. Enfiler les sur les tiges à brochettes

Etape 4: Prenez les brochettes une à une et mettez les dans l assiette contenant le mélange d épices. Enrobez les bien du mélange, en les retournant et en appuyant légèrement dans l’ assiette.

Etape 5: Préchauffer votre four à 200°c .Disposez vos brochettes sur le grill du four. Badigeonnez à l aide d’un pinceau d’ un peu d huile. Enfournez environ 15 mn. Retournez les à mi-cuisson.

Etape 6: Servez vos brochettes chaudes avec des rondelles d oignons , et tomates.
Vous pouvez selon vos gouts les déguster seules ou les accompagner de bananes plantains, de frites, de laitue, ou de riz.