[Cuisine] la recette du dimanche: « Koko » (bouillie de mil)

Pour ce dimanche, une bouillie de mil, cette dernière associée à une portion de beignets chauds constitue un inconditionnel du petit déjeuner typiquement afro. Pour la préparation la base est la même pour tous le mi, un céréale sans gluten et à forte valeur nutritive, mais les recettes diffèrent suivant les ethnies ou les pays.
Moi je l’aime bien à la manière dont ma tante le préparait pour la rupture du jeûne du ramadan, bien acidulé et épicé. En effet, au Niger on y rajoute du tamarin et des épices, notamment le tatassey , qui n’est autre que du paprika.
Je vous laisse découvrir la recette du Koko tel que l’on l’appelle au Niger.

Bon appétit et bon dimanche!
Cooking Hali

Ingrédients

Pour 4 à 6 personnes

  • 350g de farine de mil roulé en grains
  • 150 g de tamarin (ou 2 citrons)
  • 1 cuillère à café de gingembre
  • 1 cuillère à soupe de paprika
  • 1/2 cuillère à café de noix de muscade moulu
  • 3 clous de girofle
  • eau
  • sucre
Recette

koko

Etape 1: Faites infuser le tamarin et les clous de girofle dans 2 litres d ‘eau chaude. Filtrez le mélange pour en extraire le jus obtenu.

Etape 2: Dans une marmite faites chauffer ensemble le jus de tamarin, le gingembre, et le paprika.

Etape 3: A ébullition verser en pluie vos gains de mil. Laissez cuire à feu doux pendant environ 30 min en remuant régulièrement pour éviter que les grains ne s’accrochent au fond. Votre bouillie est cuite lorsqu’il n’y a aucune trace de farine blanche quand vous écrasez un grain.

Etape 4: Servez la bouillie de mil selon votre goût sucrée ou nature.