Le Made in Goutte d’Or à la touche africaine

Samedi 26 novembre s’est tenue la 2ème édition de Made in Goutte d’Or à l’Institut des Cultures de l’Islam. Un événement qui a mis à l’honneur le travail de créateurs et couturiers de ce quartier populaire du 18ème arrondissement de Paris.

Du street wear, des robes en wax, de la dentelle, de la maille…Les matières, les coupes, les styles et les couleurs étaient bien présents sur le podium.  Le public a vu défiler les créations Sakina M’sa, Issa Kanté, Malvina Herreira Kouyaté, Sadio Bee, Aissata Kébé, Mike DarBoe, ou encore Le Kori, Olivia Oloa.  Le défilé s’est clôturé par le show du Bachelor de la boutique Sape and Co, accompagné de ses sapeurs.

 La Goutte d’Or, quartier de la mode africaine

Sakina M'sa

Sakina M’sa

La Goutte d’or est connue pour être un quartier d’ouvriers et d’immigrés. Mais la mode prend aussi ses quartiers. La rue des Gardes baptisée rue des Créateurs abrite des boutiques aux styles variés. Et c’est tout naturellement que la mode africaine et le tissu africain soient représentés. On y trouve de tout. Tenues traditionnelles ou modernes. De la sapologie style ou d’autres tenues chics et élégante.  L’Afrique occupe une place dans ce quartier mais aussi dans la mode. « Toutes mes collections rendent hommage aux Comores » explique Sakina M’sa, créatrice engagée et solidaire.  Ses collections présentent pour la plupart  des coupes structurées et graphiques. « Je ne les présente pas de manière figurative, parce je m’adapte aux tendances, aux saisons. ».

Elle rend également hommage au quartier avec les t-shirts « Goutte d’Or J’adore », « Barbès don’t panic », « Barbès mon amour ». Une façon à elle de mettre en avant, l’amour, le partage et l’entraide qui existe aussi au sein de la communauté. « Je suis fidèle à ce quartier et je n’ai pas l’intention de partir ».

 

 

Mariam Karamoko