Miss Guinée France 2017 au service des enfants des rues de Conakry

C’est la région de la Haute-Guinée qui a séduit le comité de Miss Guinée France, le 16 octobre à l’espace Reuilly (Paris). Toucouleur de la ville Dinguiraye, Mariama Daff succède à Andrea Khadija Barry. Elle devient la nouvelle icône de la beauté guinéenne en France. Et sûrement une future ambassadrice pour les enfants des rues de la capitale en Guinée.

Mariama n’en est pas à son premier titre en tant que reine de beauté. Etudiante en économie-gestion à Reims, elle a remporté en 2015 la couronne de Miss Guinée Maroc. Après le Maghreb, la jeune femme souhaitait conquérir l’hexagone. « C’était l’un de mes rêves et c’est devenu mon objectif premier dès mon arrivée en France ».

Un rêve devenu réalité pour la jeune femme sensible à la cause des enfants. C’est d’ailleurs un projet lié à la mendicité infantile qu’elle a présenté le jour de l’élection.

trio-de-miss« Donner de l’espoir et accomplir leurs rêves »

 Cette cause, elle en parle avec détermination.  « Je mettrai ma couronne au service des enfants, victimes d’exploitation et qui mendient dans les rues ».

Soutenir ces enfants est l’engagement de Mariama. Une mission qui se fera avec l’accompagnement de l’Association des Jeunes Guinéens de France (AJGF), à l’initiative de l’élection.

Des actions de sensibilisation et de parrainage seront menées dans la capitale de Guinée. Mariama compte lutter contre ce fléau social et trouver les moyens de faciliter la réinsertion de ces enfants. « A la fin de mon mandat, je vais créer une association pour consolider les acquis et continuer la lutte qui est loin d’être finie. »

Mariama sait que l’aventure s’annonce belle. Elle fera de nouvelles rencontres et aura également de nouvelles responsabilités.

« Je veux que les gens se souviennent de moi en tant qu’ambassadrice qui a su redonner le sourire à ces petits anges ».

Mariam Karamoko

Crédits photos :  Stanley Studio, Didier Teurquetil