Dossier AfricanMoove : Les nouveaux talents de la musique Camerounaise

Qui a dit que les Kmers n’étaient pas au top ? Depuis quelques temps maintenant, les artistes camerounais prennent une ampleur considérable dans la musique africaine. Bien que les artistes comme Manu Dibango ou encore Lady Ponce aient déjà un poids dans l’industrie musicale africaine, une nouvelle génération commence à marquer son empreinte. Charlotte Dipanda , Numerica  , Locko , Jovi , Maahlox ,  Franko , Reniss , Dynastie le Tigre ou encore Stanley Enow qui sont-ils et comment réussissent-ils à séduire le public ? Vous allez le savoir tout de suite avec votre site AfricanMoove.com.

La musique camerounaise fait beaucoup parler d’elle notamment grâce à ses artistes aux talents et aux styles différents. Certains sont connus pour leur humour décalé, d’autres pour leur coté ambianceurs et certains pour leur voix en or. C’est le cas de la Diva Charlotte Dipanda , Locko , Dynastie le tigre…

La nouvelle génération Camerounaise : Des voix uniques

Si aujourd’hui la musique camerounaise dépasse les frontières c’est grâce a ces artistes qui se distinguent par leur magnifiques performances vocales à la fois dans leurs chansons et sur scène. Connaissez-vous Charlotte Dipanda. Cette jeune artiste de 30 ans originaire de Yaoundé fait son petit bout de chemin. Elle sera d’ailleurs en concert à la salle mythique de l’olympia en septembre prochain.Locko et Dynastie le Tigre ont également de très jolies voix qu’il est important de souligner. Et c’est par ces voix que leurs chansons réussissent à traverser les frontières.

Charlotte Dipanda – Aléa Mba(2016)
Locko – Sawa Romance (2016)
Dynastie le Tigre – Dingue de toi

La nouvelle génération camerounaises: Les ambianceurs

Ce sont ces artistes qui font bouger l’Afrique toute entière grâce à leurs beats endiablés. Rythmes Bikutsi, Naija, Afrobeats ils ne laissent rien passer et le public est en général conquit. Franko , jeune artiste originaire de Douala est d’abord et avant tout rappeur. Mais c’est sa chanson « coller la petite » qui va littéralement le propulser au top des charts. C’est également le cas de l’artiste Maahlox lui aussi rappeur avec son hit « Ça sort comme ça sort ». Et voici encore la magie avec celui que l’on appelle Numerica. Le beau gosse fait tomber les fans avec son look bien soigné. Leur but est de propager la joie et la bonne humeur auprès du public et de les faire danser comme jamais.

Numerica – La Magie (2015)
Franko -Coller la petite (2015)
Maahlox – Ça sort comme ça sort

La nouvelle génération camerounaise : Les Anglophones font le show

Les anglophones arrivent aussi à s’imposer en montrant un style américanisé et stylé. Stanley Enow le bad boy de Douala, propose à son public du hip-hop 100 % Américain avec une touche camerounaise. Il en est de même pour l’artiste Jovi. Parlons également du Boys Band X-Maleya, un groupe qui fait ce que l’on appelle du RN’B camerounais. Bien sur même  si l’inspiration américaine est forte , c’est la musique camerounaise qui est mise en avant. Magasco fait aussi un carton avec son style proche de celui des Naija. Son premier titre Wule Bang bang a fait danser l’Afrique toute entière.

Stanley Enow feat Locko and Aka – Bounce (2016)
Magasco – Wule Bang Bang (2015)

La nouvelle génération camerounaise : Les Divas du Bikutsi

Ce sont des divas , des femmes de caractères qui n’ont pas froid aux yeux. Qui sont-elles ? Lady Ponce, artiste que l’on ne présente plus est l’une des pionnières. Les tigresses Coco Argenté et  Mani bella sont elles aussi de la partie. Et voici la toute petite dernière. Elle s’appelle Reniss et fait déjà sensation avec son titre « Dans la sauce ». Déjà connue du public , avec son tube elle prouve qu’elle est capable d’exploiter tous les styles musicaux.

Reniss – La Sauce (2016)

Mani Bella – Pala Pala
Coco Argenté – L’amitié
Lady Ponce – Poisson Fumé

Alors les amis , que pensez-vous de la nouvelle génération camerounaise ? Des artistes à suivre de près! N’hésitez pas à laisser tous vos commentaires sur votre site de l’Afrique en moovement.

@aysesko